Veuillez mettre votre navigateur à niveau

Nous attachons le plus grand sérieux au sujet de votre sécurité. Afin de vous protéger, ainsi que nos systèmes, nous apportons des modifications à tous les sites Web HSBC. De ce fait, certaines des versions les plus anciennes des navigateurs Web ne seront plus prises en charge pour la consultation de ces sites. De manière générale, les versions les plus récentes des navigateurs (comme Internet Explorer, Google Chrome, Safari, etc.) et des systèmes d'exploitation (comme Microsoft Windows, MacOS) disposent des fonctionnalités de sécurité les plus avancées.

Si vous lisez ce message, c’est que nous avons détecté que vous utilisez un navigateur dont la version n'est plus prise en charge en raison de son ancienneté. 

Découvrez comment mettre à jour votre navigateur

Cinq idées en cinq minutes

Cinq idées en cinq minutes : Valeurs technologiques asiatiques, pétrole, changement climatique, high yield chinois, flux
09 juillet 2021

    Valeurs technologiques asiatiques

    Un sujet a été sur toutes les lèvres cette semaine : la chute de 25 % du cours d'une société chinoise de covoiturage récemment admise à la bourse à New York, qui a fortement souffert des décisions des régulateurs chinois. À l'instar des autorités américaines, Pékin prend de plus en plus au sérieux la sécurité des données des grands groupes technologiques, notamment ceux cotés à l'étranger. Il faudra probablement un certain temps avant que l’aspect réglementaire passe au second plan, comme le suggère le recul de 13 % de l'indice Hang Seng Tech depuis le début de l'année, mais les investisseurs seraient bien avisés de ne pas accorder trop d’importance à ce sujet. Comme le montre le graphique ci-dessous, au premier semestre 2021, les entreprises chinoises du secteur de l'Internet et des logiciels ont encore trouvé 85 % de leurs capitaux propres sur les marchés boursiers nationaux. Hong Kong pourrait également en bénéficier largement. Et n'oubliez pas que le phénomène de la croissance numérique s'étend à toute l'Asie. En effet, les six principales sociétés Internet non chinoises de l'indice MSCI Asia ex Japan (sur la base de leur pondération) se sont inscrites en hausse en moyenne de 30 % depuis le 1er janvier 2021.

    Thèmes: Valeurs technologiques asiatiques, actions asiatiques, actions des pays émergents

    Valeurs technologiques asiatiques 

    Le rebond du pétrole

    Depuis avril 2020, période à laquelle l'or noir était très bon marché, les prix ont nettement rebondi. Cette semaine, ils ont atteint leur plus haut niveau depuis trois ans car les membres de l'OPEP n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur une augmentation des niveaux de production. On aurait pu s'attendre à ce que cette remontée des prix du pétrole attise les craintes inflationnistes, mais les rendements des bons du Trésor américain ont continué à baisser. Les rendements à dix ans ayant renoué avec leurs niveaux de février, le marché semble estimer que les pressions inflationnistes seront temporaires, tout comme le différend entre les membres de l'OPEP. A plus long terme, les facteurs d'offre et de demande ne sont tout simplement pas propices à une hausse des prix. Et comme l'énergie représente plus de 60 % de la consommation de matières premières, le pétrole a plus d’influence sur les perspectives d'inflation que les prix élevés des métaux industriels, par exemple, qui n’en représentent que 7 %. En effet, le graphique ci-dessous montre que, si l'on exclut les coûts plus volatils des carburants, l'impact des coûts des autres intrants sur les prix à la consommation est faible depuis le début du siècle. Une bonne nouvelle pour les obligations, voire pour la plupart des classes d'actifs.

    Thèmes:   Matières premières, Obligations, Actions

    Le rebond du pétrole 

    ETF dédiés au changement climatique

    La canicule qui sévit au Canada a battu des records, parfois de cinq degrés Celsius. L'OCDE estimant que les investissements dans les infrastructures devront atteindre 7 000 milliards de dollars par an d'ici à 2032 pour limiter l'augmentation moyenne de la température mondiale à moins de deux degrés par rapport aux niveaux pré-industriels, les investisseurs ont de nombreux moyens de prendre le changement climatique au sérieux. L'une des options les plus simples et les moins chères est de recourir aux ETF dédiés aux énergies propres et aux énergies décarbonées, qui ont connu un essor rapide ces cinq dernières années. En Europe, par exemple, les ETF directement liés au changement climatique ont enregistré des flux de 2 milliards de dollars depuis le début de l'année, selon les données de Bloomberg, et les ETF consacrés aux énergies propres représentent désormais environ un cinquième du total des actifs des ETF thématiques. Mais face à cette pléthore de produits promettant de décarboner les portefeuilles, les investisseurs doivent se méfier du « greenwashing ». Tenez-vous en aux approches climatiques affichant des objectifs clairs et conformes à l'Accord de Paris, et aux entreprises signataires de l'initiative « Net Zero Asset Managers ».

    Thèmes:  ESG, ETF

    ETF dédiés au changement climatique 

    Haut rendement chinois

    Les difficultés de plusieurs émetteurs d’obligations à haut rendement, largement relayées dans les médias ces derniers mois, ont sapé la confiance des investisseurs à l’égard de l’ensemble du marché chinois du crédit. Pourtant, si l’on suit l’expression selon laquelle « il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain », on peut faire remarquer que les améliorations de notations sont plus importantes que les dégradations sur le marché du haut rendement chinois depuis début 2020, et que les flux de trésorerie conservent une tendance favorable (cf. graphique ci-dessous). Aujourd'hui, les spreads de crédit en Chine sont nettement plus faibles qu'il y a six mois et offrent toujours un bon potentiel en valeur relative, même si nos analystes obligataires estiment qu'il faudra peut-être attendre le quatrième trimestre pour observer un resserrement plus marqué. En attendant, compte tenu d’un moindre soutien procuré par les autorités chinoises, cet environnement pourrait accroître les différentiels de prix entre les titres les plus fiables et ceux dont les fondamentaux sont fragiles. Face à une dispersion élevée, la sélection des titres individuels est cruciale. Et comme les titres de crédit chinois libellés en dollar américain conservent des fondamentaux globalement décents, il n’est pas inutile de creuser les chiffres.

    Thèmes:  Crédit chinois, haut rendement asiatique

    Haut rendement chinois 

    Oubliez les flux

    Plusieurs articles de presse cette semaine rappellent opportunément aux lecteurs qu'ils ne doivent pas tenir compte des recommandations leur conseillant de « suivre les flux ». Les investisseurs pourraient en effet être induits en erreur car les commentateurs financiers affirment souvent que les flux sont le principal déterminant des variations de prix. Mais l'argent ne peut jamais se « déverser » sur les marchés secondaires, notamment des actions ou des obligations, car les entrées doivent être égales aux sorties. Il suffit d'observer les données pour constater l'absence de corrélation entre les flux et les performances. Les achats étrangers de bons du Trésor en mars et avril ont été les deux mois les plus prolifiques jamais enregistrés, sur fond d’effondrement des prix des obligations. De même, près de 700 milliards de dollars sont sortis des fonds d’actions américaines ces cinq dernières années, alors que les actions signent chaque année de nouveaux records. Ces comportements expliquent également la hausse de 50 % des actions du secteur mondial du charbon depuis juillet dernier, alors que des institutions gérant plus de 3 000 milliards de dollars d'actifs les excluent de leurs portefeuilles, et que 40 autres se sont engagées à en faire de même lors des 12 derniers mois. Pour une raison similaire, les investisseurs doivent s’affranchir des indicateurs de sentiment reposant sur le positionnement des portefeuilles. L’indicateur ci-dessous baisse depuis des décennies, alors que les marchés ne cessent de battre des records.

    Thèmes:  tous les titres négociables

    Oubliez les flux 

    Pour investisseurs professionnels uniquement

    Cette publication ne constitue pas un conseil en investissement ou une recommandation d’acheter ou de vendre un instrument financier quelconque et ne devrait pas être considérée comme une recherche d'investissement. Le contenu n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche d'investissement et n'est soumise à aucune interdiction préalable à sa diffusion.

    Le capital n'est pas garanti. Il est rappelé aux investisseurs que la valeur d'un investissement peut fluctuer à la hausse comme à la baisse et qu’ils peuvent ne pas récupérer le montant initialement investi. Il est rappelé que les investissements réalisés dans les marchés émergents présentent par leur nature un plus grand risque et sont plus volatils que ceux effectués dans les pays développés. Les performances présentées ont trait aux années passées. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Il est rappelé aux investisseurs qu'ils devraient toujours rechercher les conseils de professionnels avant d'entreprendre toute forme d'investissement.

    Toute reproduction ou utilisation non autorisée des commentaires et analyses de cette publication engagera la responsabilité de l'utilisateur et sera susceptible d'entraîner des poursuites.

    Les commentaires et analyses reflètent l'opinion de HSBC Global Asset Management sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Ils sont susceptibles d’être modifiées à tout moment et sans préavis. Ils ne sauraient constituer un engagement de HSBC Global Asset Management. En conséquence, HSBC Global Asset Management ne saurait être tenu responsable d'une décision d'investissement ou de désinvestissement prise sur la base de ces commentaires et/ou analyses. Toutes les données sont issues de HSBC Global Asset Management sauf avis contraire. Les informations fournies par des tiers proviennent de sources que nous pensons fiables mais nous ne pouvons en garantir l'exactitude.