Veuillez mettre votre navigateur à niveau

Nous attachons le plus grand sérieux au sujet de votre sécurité. Afin de vous protéger, ainsi que nos systèmes, nous apportons des modifications à tous les sites Web HSBC. De ce fait, certaines des versions les plus anciennes des navigateurs Web ne seront plus prises en charge pour la consultation de ces sites. De manière générale, les versions les plus récentes des navigateurs (comme Internet Explorer, Google Chrome, Safari, etc.) et des systèmes d'exploitation (comme Microsoft Windows, MacOS) disposent des fonctionnalités de sécurité les plus avancées.

Si vous lisez ce message, c’est que nous avons détecté que vous utilisez un navigateur dont la version n'est plus prise en charge en raison de son ancienneté. 

Découvrez comment mettre à jour votre navigateur

Investissement Factoriel

L’investissement factoriel est destiné aux investisseurs qui cherchent à gérer les risques, améliorer la performance et optimiser la diversification de leur portefeuille.

Notre philosophie

Après la gestion diversifiée et les solutions « cœur-satellites », l’approche en facteurs multi-asset constitue la 3ème génération de technique de construction de portefeuille.

L’investissement factoriel implique une compréhension approfondie des composantes de risque et de rendement d'un portefeuille, la décomposition des sources de performance (entre les actifs et au sein d’une même classe d’actifs) et l’identification des caractéristiques communes à ces actifs (facteur de risque).  

Notre processus

L’investissement factoriel multi-asset vise à identifier et investir sur des facteurs qui expliquent les performances entre et au sein des classes d’actifs et sont susceptibles de générer un rendement positif sur le moyen-long terme.

Nous avons retenus trois facteurs de style (valorisation, portage et momentum) et quatre facteurs macroéconomiques (croissance, taux réel, inflation et défensif). Ces facteurs sont robustes, faiblement corrélés et vraiment diversifiants.

L'allocation de portefeuille se fait par facteur plutôt que par classe d'actifs selon une approche de budgétisation des risques rigoureuse.

Les atouts de HSBC

  • HSBC Global Asset Management est présent sur le marché depuis le début des années 2000 et propose des solutions factorielles en complément de stratégies plus traditionnelles obligataires, actions et multi-asset.
  • D’importantes équipes de recherche et des outils propriétaires de construction de portefeuille contribuent au processus de décision des gérants.

Multi-Asset Style Factors

Notre philosophie

Dans un contexte de rendements attendus faibles pour la plupart des classes d'actifs où l’essentiel des performances futures devrait provenir des expositions aux actions et autres actifs risqués, construire des portefeuilles stratégiques diversifiés offrant des rendements attendus attractifs est devenu un exercice difficile.

Les facteurs de style sont faiblement corrélés aux classes d'actifs traditionnelles et représentent une nouvelle source de performance potentielle et de diversification pour les investisseurs.

Une stratégie fondée sur des facteurs de style robustes qui présentent des primes de risque persistantes sur le long terme est pertinente dans une allocation stratégique.

Notre processus

La stratégie suit une une approche systématique cherchant à capter 3 primes de style (valorisation, momentum, portage) dans 3 classes d'actifs (actions, obligations, devises), grâce à 9 portefeuilles de style dédiés. Chaque portefeuille de style combine des positions acheteuses et vendeuses, pour  capter la prime de style dans sa forme « la plus pure ». L’allocation de chaque portefeuille de style découle du classement de l’univers d’investissement, sur la base d'un critère prédéfini : le portefeuille est acheteur des actifs les mieux classés et vendeur des actifs les moins bien classés.

Les 9 portefeuilles de style sont ensuite combinés pour maximiser la diversification en termes de styles et de classes d’actifs, sans timing des facteurs.

La stratégie est mise en œuvre en utilisant uniquement des instruments dérivés très liquides. Un seul portefeuille est vraiment investi, bénéficiant d’un effet de compensation des positions des portefeuilles de style.

Les atouts d'HSBC

  • Notre approche est ciblée et disciplinée : nous avons choisi 3 facteurs de styles reconnus et robustes qui présentent une prime de risque persistante sur les marchés actions, obligataires et devises.
  • Le processus de gestion est systématique et transparent : les expositions aux facteurs sont implémentées dans leur forme la plus pure en prenant des positions acheteuses et vendeuses, sans exposition structurelle aux classes d'actifs.
  • La stratégie HSBC Multi-Asset Style Factors est liquide et efficiente : elle est mise en œuvre au niveau aggrégé en utilisant des instruments dérivés très liquides.

En savoir plus

Multi-Strategy Target Return

Notre philosophie

Nous sommes dans un environnement où les valorisations atteintes par la plupart des classes d’actifs sont désormais élevées. Aussi, construire une allocation d’actifs de long terme ayant un rendement attendu attractif et des propriétés de diversification forte n’est pas chose aisée.

La réponse des fonds traditionnels consiste à avoir une allocation très dynamique aux différents facteurs macroéconomiques. Notre approche est différente et plus robuste. Elle consiste à élargir notre exposition factorielle à des facteurs de style, permettant ainsi d’obtenir une meilleure diversification et d’améliorer ainsi le profil rendement/risque dans la durée.

Notre processus

La stratégie repose sur 2 allocations complémentaires : une allocation factorielle stratégique de long terme et une allocation factorielle tactique de court terme.  

L’allocation factorielle stratégique exploite des facteurs macroéconomiques et de style.

Les facteurs macroéconomiques garantissent la diversification du portefeuille et sa résistance à différents environnements macroéconomiques tandis que les facteurs de style permettent de capter les primes de risque non traditionnelles sur le long terme. Cette stratégie « tout temps » est équilibrée en termes de risques.

L’allocation factorielle tactique vise à piloter activement l’allocation stratégique en exploitant des opportunités à court terme.

Les atouts d'HSBC

HSBC Multi-Strategy Target Return est une solution diversifiée innovante qui :

  • donne la possibilité aux investisseurs de bénéficier d'un éventail complet de facteurs persistants et faiblement corrélés (sur les positions directionnelles et non directionnelles)
  • est investie sur un large univers d'investissement couvrant marchés développés et émergents
  • est robuste et bien diversifiée grâce à notre approche de budgétisation des risques rigoureuse et transparente

En savoir plus

Source : HSBC Global Asset Management. Vue d'ensemble sur le processus général d'investissement, qui peut différer en fonction du produit, du mandat du client ou des conditions de marché. Les caractéristiques et mesures sont fournies à titre indicatif uniquement et sont susceptibles d'être modifiées pour tenir compte des changements de marché.

Facteurs de risque

Risque de perte en capital, risque de crédit, risque actions, risque de taux d’intérêt, risque de change, risque relatif aux marchés émergents, risque de contrepartie, risque associé aux instruments financiers dérivés, risque de volatilité, effet de levier, risque d’arbitrage, risque de modèle et risque sur les matières premières.

Le capital n'est pas garanti. Il est rappelé aux investisseurs que la valeur des parts et des revenus y afférant peut fluctuer à la hausse comme à la baisse et qu’ils peuvent ne pas récupérer l’intégralité du capital investi. Les émetteurs de titres de créance peuvent ne pas honorer leurs obligations de paiement régulier des intérêts et/ou de remboursement du capital. Tous les instruments de crédit sont donc soumis au risque de défaillance. Les titres à plus haut rendement présentent une plus grande probabilité de défaillance. Le fonds est soumis au risque de fluctuation des marchés sur lesquels il est investi. La valeur liquidative pourra connaître des variations à la baisse comme à la hausse, en fonction des variations du marché des actions. Le fonds est soumis au risque de fluctuation des taux d'intérêts. Ainsi, en cas de hausse des taux d'intérêt, la valeur de ces titres chute, entraînant une baisse de la valeur liquidative du fonds. Le risque de change est le risque de baisse des devises d’investissement par rapport à la devise de référence du portefeuille. La fluctuation des monnaies par rapport à la devise de référence peut entraîner une baisse de la valeur de ces instruments et par conséquent une baisse de la valeur liquidative de l’OPC. Les variations des taux de change entre les devises peuvent avoir un impact significatif sur la performance des produits présentés. Il est rappelé que les investissements réalisés dans les marchés émergents présentent par leur nature un plus grand risque et sont plus volatiles que ceux effectués dans les pays développés. Les marchés ne sont pas toujours bien réglementés ou efficaces et les investissements peuvent être frappés de liquidité réduite. La valeur des contrats sur produits dérivés dépend de la performance d’un actif sous-jacent. Un léger changement dans la valeur de l’actif sous-jacent peut donner lieu à une modification importante de la valeur de l’instrument dérivé. Contrairement aux instruments dérivés réglementés et négociés sur une bourse, les instruments dérivés négociés de gré à gré sont assortis d’un risque de crédit associé à la contrepartie ou l’établissement effectuant la négociation. L'OPC est exposé au risque de contrepartie résultant de l'utilisation de contrats financiers à terme de gré à gré et/ou de l'acquisition et cessions temporaires de titres. Il s'agit du risque que la contrepartie avec laquelle un contrat a été conclu ne tienne pas ses engagements (livraison, paiement, remboursement...). Dans ce cas, la défaillance de la contrepartie pourrait entraîner la baisse de la valeur liquidative de l'OPC. L’effet de levier est une stratégie d’investissement ayant recours à l’emprunt de fonds. Typiquement, cette stratégie utilise des instruments financiers dérivés ou des capitaux empruntés pour augmenter l’exposition à un marché financier. L’effet de levier peut maximiser les profits mais peut aussi accroître le risque de perte. Le risque d’arbitrage est lié à des stratégies long/short, ce qui implique d’acheter les marchés qui devraient progresser en valeur et de vendre les marchés qui devraient baisser. Lorsque les deux marchés sont corrélés positivement, le portefeuille est exposé à la différence de performances des sous-jacents. Le risque d’arbitrage est accru en cas de performances décorrélées. Le risque de modèle apparait lorsqu’un modèle financier utilisé dans la gestion de portefeuille ou dans les processus de valorisation ne réalise pas les missions pour lesquelles il a été conçu ou s’il n’évalue pas correctement les risques. Ce risque est considéré comme une sous-catégorie du risque opérationnel car le risque de modèle impacte surtout le portefeuille qui utilise ce modèle. Le risque de volatilité est le risque que le prix d’un portefeuille varie suite à un changement du régime de volatilité de marché. Il s’applique habituellement aux portefeuilles comprenant des instruments dérivés où la volatilité des sous-jacents a une influence majeure sur les prix. Dans les formules de pricing des options, le risque de volatilité mesure la fluctuation de la performance de l’actif sous-jacent jusqu’à la date d’expiration de l’option. L’utilisation de futures de volatilité (par ex. future VIX) permet d’exposer (de couvrir) le portefeuille à (contre) la fluctuation de la volatilité. Le risque de matières premières désigne les incertitudes sur les futures valeurs de marché causées par la fluctuation des prix des matières premières. Le prix futur d’une matière première peut être affecté par divers facteurs liés à des changements réglementaires ou politiques, des variations saisonnières, des avancées technologiques, etc.